PEURS D'ENFANTS - La peur des arraignées

Nos plus grandes terreurs semblaient avoir disparu ...

Mais elles réapparaissent…Soudain… en plus grand…

Modèle : MISTY ORCHID . http://500px.com/Mistyorchid - http://www.facebook.com/mistyorchid 

Crédit PHOTO/TEXTE : SMART PHOTOGRAPHIES 

MORTEM-J'ai vu la mort

Brouillard, brume ou soleil couchant.

Au crépuscule chaque soir, change de visage et se prépare,

un autre lendemain, une autre histoire,

une autre musique...

Alors au son de ces chaines tintantes, dansez !

Dansez tant que vous pourrez,

car au bal du dernier soir,

les morts ne dansent plus...

Modèle : www.facebook.com/chuppshootsreborn

TEXTE/PHOTOGRAPHIE : SMART PHOTOGRAPHIES

FANTÔMES-Le Fantôme aux miroirs brisés

Je n’ai pas compris de suite ce qu’il se passait dans cette chambre d’hôpital...

Je sentais bien du monde autour de moi, mais je ne voyais plus très bien…

Je ne comprenais pas et comprenais de moins en moins….

Puis tout a basculé…

Le fantôme aux miroirs brisés

Maintenant je regarde et ne me vois pas…et ne comprends toujours pas…

Modèle : Chuppa www.chuppashupps.book.fr - www.facebook.com/chuppshootsreborn TEXTE/PHOTOGRAPHIE : SMART PHOTOGRAPHIES

POUPEE n°5- La poupée qui ne parle plus

La poupée numéro 5 dotée d’un haut-parleur intelligent fit le bonheur de nombreuses petites filles durant les années 50. Elle pouvait entretenir d’interminables conversations qui se prolongeaient bien souvent après des heures indignes d’enfants sages…

Depuis ce jeudi après-midi lors de la sortie au jardin d’enfants où elles avaient ri aux éclats, la poupée numéro 5 ne parle plus...Si les poupées ne changent pas, les enfants, eux, grandissent de manière soudaine.

Poupée n°5-la poupée qui ne parle plus
Dans sa main le sable de la dernière sortie, toutes ces années retenu, s’écoule une dernière fois…

La petite fille ne reviendra plus, c’est sûr maintenant…

Et La poupée numéro 5 ne parlera plus....

Lorsque l’on tend l’oreille, on entend des sanglots sortant du haut-parleur oxydé par les larmes…

Des sanglots qui font mal…

Poupée n°5-la poupée qui ne parle plus

Modèle : Sophie Kha: https://www.facebook.com/Padahsojapic/

TEXTE/PHOTOGRAPHIE : SMART Photographies

PEURS D'ENFANTS - La peur du Loup

SÉRIE 'PEURS D'ENFANTS' - La peur du loup

Nos plus grandes terreurs semblaient avoir disparu ...

Enfouies, enterrées bien au fond...Mais avec les tempêtes, les ouragans et les déluges , certaines émergent soudain...

Toujours aussi terrifiantes...

la peur du loup

Modèle : Chuppa www.chuppashupps.book.frwww.facebook.com/chuppshootsreborn

TEXTE/PHOTOGRAPHIE : SMART PHOTOGRAPHIES

UN ULTIME DUEL

Ce soir à la nuit tombante, il nous faudra en finir car je ne peux plus souffrir davantage de tant de compromis.

Nous sommes tellement différentes. Ce soir à la nuit tombante, tu ne seras plus là…

Un ultime duel #2

Il est si difficile de baisser les armes lorsque l'on s'est battu toute la vie..

Un ultime duel #3

Tu me manques déjà

Un ultime duel #4

Adieu

Un ultime duel #5

Cette histoire est celle qu'elle a voulu que je vous raconte...

Pourtant ce jour-là, j'y étais...Et voilà ce que j'ai vu...

Un ultime duel #6

Mais l'auriez-vous cru ?

Un ultime duel - video

Modèle : ESTELLE -http://estelmodel.kabook.fr/ & https://www.facebook.com/estelmodel

Crédits PHOTOS/TEXTE : SMART Photographies

FANTÔMES-Le Violon d'Adèle

On ignore souvent la raison de la présence des fantômes. Pour certains, toutefois, c’est une évidence. Adèle aimait tellement son violon d’Etude qu’elle ne pouvait se résoudre à l’abandonner. Chaque matin, je le trouvais en une nouvelle place… Adèle prenait grand soin à ne pas me réveiller …

Et ce n’est que d’un œil que je l’ai vu pour la première fois se déplacer à pas de velours vers son doux violon…

ADELE, la premiere fois

Adèle disparaissait au petit matin, laissant son instrument ici ou là… Pourtant un matin, avec le réconfort de son violon, elle oublia de partir. De loin, on aurait cru qu’elle dormait… Car tout fantôme qu’elle était, Adèle n’avait rien d’effrayant. Ce fût de début de notre brève amitié…

Adèle

Une amitié étrange sans mots échangés. Une amitié facétieuse qui peu à peu rythmait mes journées. Adèle aimait me surprendre en se jouant de la musique crépitante du Phonographe…

Et puis… un jour, Adèle joua une mélodie bien triste, ponctuée d’un long silence… 

Ces mélodies aphones, inaudibles et douloureuses...

Un silence qui dure encore… 

Le Fantôme d'Adèle #3

Modèle : ESTELLE - http://estelmodel.kabook.fr/ 

Crédits Photo/Texte -SMART PHOTOGRAPHIES 

FANTOMES -  Vous ne nous voyez plus

Vous ne nous voyiez plus depuis longtemps déjà

Plus un regard, plus rien

Aujourd'hui nous ne sommes plus présents que dans vos cadres

Mais ne nous regardez-vous davantage ?

Portrait de Fantômes

MODELE : FANNY https://www.facebook.com/fanny.heol

Crédits PHOTOS/TEXTE : SMART Photographies

BLANCHE EST MORTE

Qu’elle était sombre ma pensée pour que d’une seconde je passe de vie à trépas, d’un simple geste du pouce. Je n’ai pas souffert, ou je ne m’en rappelle plus. Pourtant aujourd’hui ma peine est toujours là… Je m’appelle Blanche, et je suis morte.

Une simple seconde, et ne plus jamais se relever. Ma chute est enivrante, violente…Interminable.

Cette seconde-là est interminable.

Mais tout à une fin…

L’odeur de poudre envahit une dernière fois mes poumons.

C’est une belle journée pour partir. Il me semble voir le soleil… C'est ça, Il me brûle maintenant.

Je crois que je ne me suis jamais sentie aussi vivante et pourtant… J’étouffe

Un dernier effort pour tourner la tête vers le ciel, en espérant qu'il m'attende.

Puis, peu à peu mon corps viendra alimenter cette terre, et la vie continuera… sans moi.

Quelle était sombre cette pensée… Je m’appelais Blanche…

Ne m’oubliez plus.

Modèle : KATELL - http://modeles-bretagne.info/modele/eadda

Crédits PHOTO/TEXTE -SMART PHOTOGRAPHIES

Jules Legrand, un héros si discret

Il est des personnes dont on ignore l'existence. Des gens qui œuvrent en toute discrétion. Ces vies passées dans l'absolue indifférence , et qui font souvent place à l'oubli pour l'éternité...

L'histoire de Jules Legrand en est l'illustration...

Ne faisons plus comme si c'est gens n'avaient jamais existé.

Jules Legrand

Pionnier de l’aviation, c’est par hasard au début de la guerre que Jules Legrand intégra l’aéropostale au côté des Mermoz, Saint Exupéry, Guillaumet… Un jour de tempête de 1940, il s’envola depuis l’Angleterre pour transmettre des courriers de la plus haute importance à la Résistance Française. Frappé deux fois par la foudre (ce qui allait soit dit en passant à l’encontre de la maxime populaire), le contrôle de l’avion fût rendu impossible… 

Dans un dernier geste avant l’impact fatal, il lança dans les airs les sacs de jute contenant les précieux messages, puis glissa sa main dans sa veste de cuir. En sorti un pli jaunâtre qu’il lâcha délicatement dans l’air… Le sac tomba dans un village de la zone libre et la distribution vers les réseaux de résistance se propagea en quelques heures. 

Jules Legrand

Ce soir-là, ce sont près de 7300 femmes qui ont pu continuer à voir leur mari grâce à ces messages qui avertissaient les réseaux de résistance près à être démantelés. Ce soir-là, une femme ne revit pas son mari… 

Le pli lâché in-extremis par Jules, était tombé au sol ….Il portait l’inscription à ‘Remettre au 2rue Georges Musset, 17000 La Rochelle’ et avait trouvé une bonne âme pour exécuter cette demande posthume. Deux semaines plus tard, Geneviève Legrand recevait le message sur lequel était écrit : ‘Je serai toujours près de Toi…Toujours.’ 

La femme et son pilote

 Modèles : ESTELLE - http://estelmodel.kabook.fr/ GAETAN- https://www.facebook.com/gaetanmodele

Crédit PHOTO/TEXTE : SMART PHOTOGRAPHIES

L'ENVOL

Ils m’ont mis mon plus beau costume, fait briller mes dernières chaussures.

A présent plus rien ne me retient … Alors je pars ...

Là-bas je sais que tu m’attends. 

Avec un vent favorable nous nous reverrons bientôt, Je sens déjà cette brise… 

…Je crois je te vois… 

COLIBRINE, une trapéziste de haut vol

Ici il n’y avait pas de projecteur pour diriger le regard des spectateurs car le spectacle était partout. La lune était l‘unique lanterne de ce cirque magique et c’est en me disant cela et cherchant inconsciemment la lune que nous vîmes à une hauteur fort honorable une femme perchée sur un trapèze qui semblait flotter dans l’air…Des ballons maintenant l’ensemble dans un équilibre incertain…

Les musiciens jouaient un air léger, aérien… et le numéro de ‘Colibrine’ (c’était son nom) commença. Des oiseaux virevoltaient autour d’elle dans un ballet insolite. Le vent tiède de cette nuit d’été donnait à ce moment un parfum étrange de rêve éveillé. Un moment …suspendu. Et c’est à ce moment précis, magie du spectacle et de ses impondérables qu’un ballon éclata. Colibrine manqua de chuter (certes gracieusement), laissant choir son haut de forme...

COLIBRINE, Trapéziste de haut vol

Dans l’assistance, à l’unisson, nos cœurs cessèrent de battre un instant… puis … BOOM ! Tel un troupeau d’éléphants se firent entendre de nouveau…. Pour éviter la chute, Colibrine avait sorti ses ailes se résignant ainsi à livrer son merveilleux secret….

Cette fin de numéro imprévue (l’était-elle vraiment) fut pour nous tous, un merveilleux moment. Nos cœurs s’étaient emballés, nous nous sentions en vie et heureux d’être là, conscients d’être au cœur d’une représentation unique… d’une artiste mi femme mi oiseau …d’un cirque magique…

Modèle : KATELL - http://modeles-bretagne.info/modele/eadda

Crédits PHOTO/TEXTE -SMART PHOTOGRAPHIES

POUPEE N°8 (et son évolution 8a)

La poupée numéro 8 fut un chef d’œuvre de technologie hyperréaliste pour l’époque. Réputée quasi indestructible (à tort vous l’aurez compris), la Manufacture des poupées de Waltershausen dû se résigner à rappeler ses modèles et sortir le modèle 8a, évolution ‘oculaire’ de la dite poupée. Cet exemplaire n°8 est à notre connaissance le dernier en état (à l’œil près…évidemment…)

Poupée N°8

La poupée 8a, évolution (un peu forcée) de la poupée n°8 ne vit pas uniquement une modification de l’œil incriminé… L’ingénieur Tony Martin’s y ajouta un système de mobilité de la tête très ingénieux par l’assemblage de rouages, contrepoids en plomb, et quelques ficelles de lin. La poupée se mettait ainsi en mouvement à chaque tremblement comme si elle entendait et voyait les choses.

Poupée N°8a

Ceci ne manqua pas d’alimenter les peurs d’enfants.

Par ses créations hyperréalistes la manufacture de Waltershausen contribua à sa manière et fort involontairement à l’avènement des poupées plastiques sans âme… 

Dans quelques greniers encore, à la faveur de quelques tremblements, quelques jouets dans des malles se mettent à bouger, le petit singe tapant quelques dernières fois ses cymbales, l’acrobate faisant un demi-tour de trapèze… ... tout ça sous l’œil intrigué de la poupée n°8a.

Pour combien de temps encore… ? 

Modèle : ESTELLE - http://estelmodel.kabook.fr/

Crédits PHOTO/TEXTE -SMART PHOTOGRAPHIES

Marcel Nemoz, un héros si discret

Il est des personnes dont on ignore l'existence. Des gens qui œuvrent en toute discrétion. Ces vies passées dans l'absolue indifférence, et qui font souvent place à l'oubli pour l'éternité...

L'histoire de Marcel Nemoz en est l'illustration...

Ne faisons plus comme si ces gens n'avaient jamais existé.

Marcel Nemoz présentation

En 1869 , la flotte française teste dans un secret absolu un nouvel appareil révolutionnaire évoluant à 5000 lieues sous les mers . Le projet 'NAUTILE' ne vit jamais le jour pour d’obscures raisons, mais, ce 11 Aout 1869, 56 vies furent sauvées... Pourtant jamais personne ne souleva cet acte héroïque que fut le combat d'un homme contre le monstre des mers...

Marcel Nemoz

Marcel ne raconta qu'une fois son histoire dans un bar du port, à une heure bien tardive. Seul ce Monsieur Verne Jules l'entendit...

Modèle : MARQUIS GAEL DE IGARD

Crédits PHOTO/TEXTE -SMART PHOTOGRAPHIES

Oliver Walter Scott, un héros si discret

Il est des personnes dont on ignore l'existence. Des gens qui œuvrent en toute discrétion. Ces vies passées dans l'absolue indifférence, et qui font souvent place à l'oubli pour l'éternité...

L'histoire d'Oliver W.Scott en est l'illustration...

Ne faisons plus comme si ces gens n'avaient jamais existé.

Brillant élève de la Faculté de Copenhague, de 1916 à 1921 où il côtoya Niels Bohr, Oliver W.Scott mit au point en fin de cursus universitaire une chambre protonique relié à un propulseur capable vous l’aurez compris hue égard e+ e- --> 2gamma , d’annihiler la matière.

Oliver W.Scott

Fort inspiré par cette découverte et conscient du pouvoir destructeur d’une telle arme, Oliver W.Scott décida de poursuivre ses recherches en Egypte, en plein désert ou seuls quelques bédouins intrigués étaient témoins de ces étranges lumières capables de rivaliser avec les crépuscules du Caire (oui, c’est beau mais c’est dangereux)…

Le 3 janvier 1929 à 9:22 précisément (une note sur son carnet personnel en témoigne) Oliver W.Scott observe depuis son laboratoire de campagne un changement de temps anormal dans le ciel jusqu’ici azur. De gros nuages (de type Bretons pour les amateurs de météo) apparaissent. Puis à 9 :27 toujours d’après le carnet de note personnel O.W.S entend un fracas extraOrdinaire. Ses notes sont alors un peu confuses pour l’époque, puisqu’il décrit ce qu’il voit comme un service à thé volant (sans la théière)…finissant sa phrase par un mot plus compréhensible… « Des soucoupes, en somme »… Ces objets venus du ciel peu enclins au dialogue furent pour le moins surpris de trouver une réponse à leur démonstration de force. Et c’est à 9 :41 soit exactement 14 minutes après le fracas que le dernier envahisseur heurta le sol, se désintégrant (ou l’inverse)…

Oliver W.Scott

Evidemment les plus sceptiques douteront de la réalité de ce compte rendu…

C’est l’un des « désavantages » de la désintégration par accélération protonique de ne laisser de trace … C’est l’une des vertus de ces héros discrets que de se passer de gloire.

Modèle : OLIVIER TANGUY

Crédits PHOTO/TEXTE -SMART PHOTOGRAPHIES

ÉMERAUDE, la diseuse de bonne aventure

Emeraude, la diseuse de bonne Aventure me fit signe d’approcher.

Je m’exécutais et entrais timidement dans la roulotte ou elle trônait au fond, à la seule lueur d’une bougie déjà fort entamée.

« Veux-tu que je te lise l’avenir dans les lignes de la main ou dans le tarot ? »

Intrigué par mon avenir (qui ne le serait pas), je me laissais tenté par l’expérience des cartes, peu disposé à donner davantage de ma personne, ne fut-ce qu’une simple main (moite de surcroît)…

La Diseuse disposa sur la table les cartes que j’avais choisi et que je peinais désormais à voir dans cette obscurité… Elle semblait habitée, et inspirée par ce tirage aléatoire… Une lueur verte qui venait de l’œil droit d’Emeraude éblouissait la scène

« Ton avenir n’a pas de sens ».

Cette phrase, je l’avoue, me glaça le sang …

Émeraude ramassa d’un geste toutes les cartes et les plaça devant son œil droit…

« Je regardais ton avenir mais je ne voyais que ton passé. En me cachant l’œil du passé, j’y ai vu clair… C’est ainsi qu’il te faut faire et tout ira bien…».

A présent je comprenais que les artistes de ce cirque oublié, n’étaient pas les seuls perdus dans le temps. Je l’étais à ma manière. Un peu dans le passé (autant que ma friable mémoire me le permettait) et un peu dans l’avenir…

 En oubliant le présent, j’en oubliais qui j’étais… 

 Je n’avais rien appris sur mon avenir mais j’y voyais plus clair que jamais… à la lanterne cristalline des yeux d’Emeraude. 

 MODELE : FANNY https://www.facebook.com/fanny.heol 

 Crédits PHOTOS/TEXTE : SMART Photographies 

LE CIRQUE OUBLIE

Il existe un cirque oublié que personne ne connaît. Perdu dans le temps et dans les chemins de traverse, perdu… Ne me demandez pas comment, car eux même l’ignorent. Ce que je sais est ce que j’ai vu, un soir de pleine lune : Un Monsieur habillé tout de noir qui jouait de la trompette rythmé par le croassement d’un crapaud perché n’en croyant pas ses yeux (nous étions donc deux !), et sa belle qui semblait rêver à des numéros fantastiques …

Ne jugez point la taille de ce cirque à la taille de la roulotte car ce cirque est un cirque magique aux artistes extraOrdinaires …

Approchez, Approchez, venez découvrir ‘Le cirque Oublié’…

Écoutez, écoutez, vous entendez, les applaudissements des enfants ?

Écoutez encore…Vous entendez cet enfant…Ecoutez mieux encore...Vous le reconnaissez.?

Vous y êtes…

Modèles : ESTELLE - http://estelmodel.kabook.fr et GAETAN- http://www.facebook.com/gaetanmodele

Crédits Photo/Texte -SMART PHOTOGRAPHIES